Votre panier

Entreprise Française 🇫🇷

–10% MAINTENANT AVEC LE CODE NOEL10

Style Wabi Sabi : quatre principes indispensables pour votre déco

Vous rêvez d’un intérieur zen ? D’une oasis de paix et de détente où simplicité va de pair avec nature et authenticité ? Le style Wabi Sabi est peut-être pour vous. Bien plus d’un type de déco, c’est toute une philosophie qui se cache derrière ce terme intriguant tout droit venu d’Extrême-Orient. Voici les principes de base du Wabi Sabi combinées à des astuces pratiques pour un chez-soi qui rime avec relaxation.

D’où vient le Wabi Sabi ?

C’est au XV siècle qu’est apparu les bases du Wabi Sabi sous l’influence d’un mouvement artistique japonais pour lequel l’imperfection tenait une place centrale. En effet, au cœur de ce mouvement se trouve la fameuse cérémonie du thé, incontournable dans le savoir-vivre traditionnel du Japon. Tasses, théières et assiettes à l’aspect patinées, voire réparés, étaient placées au centre de la cérémonie. Liée au Bouddhisme et à la culture du zen, cette pratique a pour but de célébrer le passage du temps, la nostalgie des saisons passées, la beauté rustique et authentique.

De nos jours, le terme Wabi signifie « changement », « mélancolie douce-amère ». Sabi désigne « vieillir et usure » avec pour référence un sens de fugacité positive. Une poterie réparée porte d’ailleurs le nom de Sabi. De nos jours, le Wabi Sabi a gardé son essence d’origine comme un mélange de l’intervention humaine et de son travail, mais aussi la possibilité d’erreurs. La simplicité, le changement, le charme et la relativité du goût sont les valeurs de ce style : parfaitement imparfait.

Chambre style Wabi Sabi
Style Wabi Sabi : quatre principes indispensables pour votre déco

Principe numéro un : faire le vide

Premier pas vers une déco inspirée par le Wabi Sabi, faire le tri. Comme le préconise l’organisatrice japonaise Marie Kondo, connu notamment grâce à sa méthode de rangement, ne garder seulement ce qui vous apporte de la joie, les objets qui contribuent à votre bien-être et qui vous apporte un sentiment de calme. Si cette tâche vous paraît trop grande, commencez par une zone restreinte. Votre table de chevet par exemple ou la table basse du salon. Ne gardez que l’essentiel. Lorsque vous vous sentirez plus en confiance, attaquez-vous à une armoire ou une commode.

Le but est de vous alléger et de simplifier votre environnement et votre vie. Mais aussi de moins et de mieux consommer. N’hésitez pas à donner ou troquer ce dont vous n’avez plus besoin. Pour cela, faites appel à votre entourage, utilisez les moyens technologiques actuels (comme Le Bon Coin ou Facebook Marketplace), contacter les associations locales, n’oubliez pas non plus d’organiser ou de participer à un vide grenier.

Peu à peu, vous apprécierez l’espace désencombré que vous avez libéré. Mais aussi, vous redécouvrirez un cadre, un vase ou un livre ancien que vous aviez oublié et qui sont liés à des histoires personnelles que vous chérissez. Faites participer aussi les plus jeunes ! Faire le tri leur fera aussi découvrir certains trésors cachés. Cela leur permettra aussi de profiter de plus de place dans leur chambre ou dans leur espace de jeux. Initiez-les aussi à l’utilisation de lieux (bibliothèque ou ludothèque) ou de sites internet grâce auxquels il est possible de louer ou d’emprunter de nouveaux jouets ou livres.

Principe numéro deux : réparez, réutilisez, recyclez

Le Wabi Sabi c’est aussi utiliser ou mettre en valeur du mobilier à l’aspect rustique. Vous avez hérité d’une armoire ou d’un buffet de famille. Faites-en un élément central d’une chambre ou d’une salle à manger. Les objets qui nous entourent ont une histoire. Plus le mobilier est patiné, mieux il s’intègrera à la philosophie du Wabi Sabi pour qui les imperfections symbolisent le passage du temps.

Vous rénovez les murs de votre cuisine ou de votre salon ? Si vous découvrez une peinture ancienne, un papier peint sous plusieurs couches ou des briques anciennes, ne les recouvrez surtout pas ! Au contraire, laissez apparaitre un pan de mur usé pour apprécier l’empreinte du temps qui passe. Le même principe s’applique pour les sols. Beaucoup de parquet en bois ont été recouverts par le passé par d’autres types de sols comme de la moquette. Si vous avez la chance de découvrir un sol en bois véritable, rénovez-le et profitez-en ! Les matières et matériaux naturels font partie de l’essence du Wabi Sabi.

N’hésitez pas non plus à réparer de plus petits objets qui ont pu être endommagés. La réparation n’est pas parfaite : tant mieux ! Si une fêlure sur un bol est toujours visible, cela renforce sa patine et apporte une deuxième vie à l’objet. Ce type de réparation est d’ailleurs encouragé par une méthode japonaise appelée « Kintsugi ».

Accessoirisez votre intérieur en chinant ou en transformant un objet que vous possédez déjà ou un trésor trouvé dans un dépôt-vente. Privilégiez les matières naturelles comme le bois, le coton, le lin ou en matière tressée. Parmi les accessoires indispensables, car toujours très utiles, les paniers en matières naturelles constituent d’excellents rangements dans toutes les pièces d’un logement !

Si vous trouvez un service de couverts ou des chaises dépareillés qui vous plaisent, n’hésitez pas à les acquérir ! C’est l’harmonie générale qui prime. Au contraire, cet aspect désassorti souligne le contraste et l’esthétique individuel de chaque objet composant un ensemble.

Vous avez peut-être repéré le travail d’artisans spécialisés dans la poterie, les tapis ou les luminaires… leur travail artisanal s’adapte parfaitement au style Wabi Sabi. C’est cette fabrication en petite quantité réalisée à la main avec des imperfections qui est mise en valeur. Loin des objets manufacturés fabriqués en très grande série.

Pièce style Wabi Sabi
Style Wabi Sabi : quatre principes indispensables pour votre déco

Principe numéro trois : la nature comme inspiration

Laissez rentrer la nature dans votre intérieur. Pas besoin de dépenser des fortunes, une simple balade en forêt peut suffire ! Une branche de pin ou de houe dans un vase, du bois flotté sur une table, un feuillage ou des pignes de pin dans un petit panier apportent simplicité et beauté naturelle à votre décor. Privilégiez aussi les matériaux bruts. Coton, lin et laine par exemple sont des matières à utiliser pour des rideaux, tapis, draps ou couvertures. Mais aussi l’argile, le béton brut ou le métal pour d’autres éléments de votre intérieur. Ces matières amènent confort et simplicité.

L’ocre, le vert sauge, le grège, le blanc chaud, le bleu profond, le gris charbon… ces couleurs que l’on trouve dans la nature sont celles à privilégier pour souligner une atmosphère paisible. La lumière naturelle permet aussi d’apaiser l’intérieur d’un habitat et l’ouvrir vers l’extérieur. Une plus grande luminosité apporte des effets positifs sur le bien-être des habitants d’un logement, notamment sur leur niveau d’énergie et leur humeur générale. De grandes fenêtres peuvent être combinées avec des rideaux permettant de faire passer la lumière naturelle.

Si vous avez la chance d’accéder à un espace extérieur, la philosophie du style Wabi Sabi s’applique aussi à un jardin ou un balcon arboré. Il s’agit là aussi de respecter l’environnement, d’apprécier les saisons et leurs changements et de minimiser l’impact de la main humaine dans l’architecture végétale.

Principe numéro quatre : privilégier l’asymétrie

Pour s’éloigner de la recherche de perfection, adoptez des formes asymétriques. Il suffit par exemple d’accrocher plusieurs cadres de formes différentes sur un mur et non pas de façon parfaitement alignée. N’hésitez pas à placer un meuble où il vous apporte la plus grande sensation de bien-être : en installant par exemple un lit vers le centre de la chambre et pas nécessairement contre un mur. La circulation dans la pièce et votre bien-être sont les aspects les plus importants.

Essayez de ne pas centrer parfaitement un meuble au milieu d’un tapis. Les livres, quelle que soit leur taille, apportent aussi une touche déco asymétrique dans une chambre, dans un salon ou même dans une cuisine en empilant plusieurs bouquins sur une table ou une commode. La nature n’est pas totalement symétrique. Ce sont les imperfections qui soulignent la beauté générale.

Dans le même esprit de cultiver l’imperfection, le Wabi Sabi encourage à se rapprocher du sol. On sait que dans la culture japonaise, s’assoir sur le sol ou dans les auberges traditionnelles, dormir sur un tatami ou un futon, font partie des pratiques ancestrales. Une structure de lit sobre très proche du sol constitue un bon moyen de développer cet esprit privilégiant la simplicité. Une table basse proche du sol est aussi un moyen efficace de souligner la sobriété d’une pièce.

Salon style Wabi Sabi
Style Wabi Sabi : quatre principes indispensables pour votre déco

Simplicité, authenticité et nature : le style Wabi Sabi incite à redécouvrir son domicile pour en faire un environnement apaisant.

Livraison gratuite

dès 50 euros d'achats*

Service client réactif et Français 🇫🇷

6/7j via mail

Livraison internationale

Livraison partout dans le monde

100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir des promos exclusives et des offres spéciales.