Votre panier

Entreprise Française 🇫🇷

–15% MAINTENANT AVEC LE CODE BLACK15

Top 23 des tableaux de Picasso

Il serait impossible pour qui que ce soit, aussi cultivé soit-il dans le domaine artistique, de résumer en seulement 23 œuvres la carrière extraordinaire de Picasso. Artiste protéiforme, Pablo Picasso a indéniablement marqué le monde de l’art avec des peintures uniques. Né l’art dans l’âme, il a très vite montré un talent exceptionnel.

Déjà à l’âge de 8 ans, il peint son premier tableau à l’huile, tableau dont il refuse de se séparer jusqu’à sa mort. Un grand peintre venait alors de se révéler au monde entier et ses créations ont marqué tout l’univers artistique du XXème siècle. Jusqu’à aujourd’hui, beaucoup d’artistes continuent de s’inspirer de ses peintures et oeuvres hors pair (peintures, gravures, sculptures, tapisseries, dessins, ….). Le monde lui doit le cubisme et aussi de belles choses que tout un livre ne pourrait relater à leur juste valeur. Voici les meilleures tableaux de Picasso.

Bibliographie de Pablo Picasso

Pablo Picasso est né à Andalousie le 25 octobre 1881. Premier-né et seul fils d’une famille de trois enfants, Pablo Picasso a grandi entouré de l’amour de sa mère et de celui de ses deux petites sœurs. Vers l’âge de 8 ans, et sous l’impulsion de son père José Ruiz Blasco, il peint son premier tableau. Celui-ci fut une peinture à huile réalisée en 1890. Il refusera toujours de s’en séparer. Ensuite, son père l’emmena aux corridas de Malaga, un thème dont il s’est inspiré pendant longtemps.

Toutefois, à l’âge de 11 ans, le jeune garçon s’est tourné vers les paysages de La Corogne où son père s’est vu offrir un poste. À l’âge de 14 ans, il exposait déjà ses toiles dans l’École des beaux-arts dans laquelle il évoluait. Toutes ses œuvres recevaient une critique élogieuse et ce fut ainsi tout au long de sa carrière qui a été plus que glorieuse. Ses oeuvres sont régulièrement exposées dans divers musées dont le Louvre sur Paris.

Le rêve

Le rêve est l’un des tableaux cultes de l’illustre peintre. Réalisé en 1932, ce tableau est un portrait doux et intimiste de la jeune compagne de l’artiste. Sur le tableau, Marie-Thérèse était dans son sommeil. Le tableau est peint à l’huile selon le style cubiste. Ce qui en fait la beauté, c’est qu’il met en avant de forts contrastes de couleurs entre la blancheur du corps modèle et l’arrière-plan foncé. Le décor est de ton rouge et marie parfaitement le blanc du corps qui vire un peu au bleu. En 2013, cette toile a été vendue aux enchères chez Christie’s New York pour 155 millions de dollars.

Les femmes d’Alger

La toile les femmes d’Alger est la plus chère des toiles de Picasso. Elle représente des femmes d’Alger dans leurs appartements. Il s’agit d’une pure réussite reprise par plusieurs peintres, dont Eugène Delacroix. Le tableau a été vendu l’année 2015 par la galerie d’art Christie’s à New York de 179,3 millions de dollars. Aujourd’hui plusieurs versions sont exposées dans des musées et dans des collections privées.

Le Guernica

Ce chef d’oeuvre est l’un des meilleurs tableaux de Pablo Picasso. Il épouse parfaitement le style cubiste. Guernica est en fait une fresque murale peinte en trois couleurs : gris, noir et blanc. En termes de dimensions, il mesure 3,49 mètres de haut pour 7,77 mètres de long. Ce tableau est inspiré de l’attentat à la bombe de Guernica. Le peintre y interprète avec une adresse déconcertante l’horreur et le chaos générés par cet évènement désastreux dans la ville basque en 1937.

Les demoiselles d’Avignon

Les demoiselles d’Avignon été peint à l’huile. Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, il a été peint dans la ville de Barcelone et non à Avignon. À sa sortie, l’œuvre a reçu beaucoup de critiques négatives, mais très vite, la transcendance de cette peinture s’est faite irréfutable.

Dora Maar au chat

Dora Maar au chat est le portrait de la maîtresse de l’artiste. Sur la toile, on peut la voir mystérieuse et provocante. Elle est bien assise dans une grande chaise en bois avec un chat noir. Celui-ci est perché sur elle, le regard mi-amusant mi-menaçant. Le soin apporté aux coups de pinceau donne au portrait une qualité monumentale. Le personnage est situé dans un cadre dramatique alors que les couleurs utilisées sont d’un éclat rare. Les tons sont complexes et rappellent la main magique de Picasso dans la manipulation de l’espace. Dora maar au chat est une œuvre purement cubiste qui ne manque pas de souligner l’adresse du créateur.

Jacqueline with Flowers

Jacqueline Roque est la nouvelle compagne de Pablo Picasso en 1954. Ce tableau est donc son portrait réalisé de mains de maître par l’artiste. Sur la toile, Jacqueline est accroupie avec un coup d’une longueur interminable ainsi que des yeux d’Amande. Elle aime cette position accroupie et l’adoptera d’ailleurs sur d’autres toiles de l’artiste.

Figures at the Seaside

Le moins qu’on puisse dire de Pablo Picasso, c’est qu’il ne sait pas du tout faire preuve de pudeur dans ses tableaux. Ceci suscite parfois des critiques acerbes de la part de quelques conservateurs, mais attise le charme de plusieurs fans des beaux-arts. figures at the Seaside a été inspiré par la liaison du peintre avec le modèle de 19 ans. Il avait alors la cinquantaine. Le tableau est caractérisé par des formes grotesques d’un moment intime.

Le vieux guitariste

Top 23 des tableaux de Picasso Art
Le vieux guitariste

Sur la toile, un vieil homme aveugle adopte une position courbée. Près de lui se tient une guitare ronde. La guitare remplit tout l’espace autour du vieil homme solitaire qui ne semble pas se rendre compte de la pauvreté dans laquelle il végète lorsqu’il manipule son instrument. Pablo Picasso aime particulièrement le thème de l’aveuglement, signe d’une spiritualité parfaite. Il le développera d’ailleurs dans plusieurs de ses œuvres.

Science and charity

C’est à l’âge de 15 ans que Pablo Picasso a réalisé ce coup de maître. Son père, admiratif, dira qu’il peut pour sa part, poser ses pinceaux. Science and Charity est un tableau qui témoigne du début de l’intérêt du jeune Pablo pour le progrès scientifique. Sur le tableau, son père joue le rôle de médecin alors que sur le lit se trouve allongée une mendiante qui joue le rôle de malade. Un petit enfant se trouve à côté d’elle, symbole de mère et fils frappés par la grande misère.

À côté se trouve une religieuse, rôle joué par une adolescente à qui une certaine somme d’argent a été payée. Elle portait le costume religieux d’un ami à l’oncle de Pablo Picasso. Le caractère monumental de cette œuvre a été célébré à l’exposition générale des beaux-arts de Madrid au printemps 1897. De même, Pablo Picasso en a reçu une médaille d’or à l’exposition provinciale de malaga.

Mère et enfant

Cette toile date de 1901. Il s’agit d’une huile sur carton monté sur panneau de bois. À l’époque, plusieurs tableaux existaient déjà qui représentaient des femmes et des enfants, mais celui-ci se démarque particulièrement par la présence d’un paysage à l’arrière-plan. On distingue précisément une campagne vallonnée et des maisons d’un village. La mère tient contre elle dans une main, un poupon et de l’autre elle serre fortement son enfant. Cette œuvre matérialise bien les développements autour de la maternité. Ce thème connaît d’ailleurs une place de choix dans la carrière du peintre jusqu’à sa mort.

Autoportrait

Le peintre réalise un autoportrait impeccable de sa propre personne. Sur la toile, on peut le voir sans ses outils de peintre. Le buste massif, le visage en masque et la carnation tirant sur le gris confère au modèle un aspect sculptural. Ce portrait se démarque des portraits provocants et mélancoliques des périodes bleues. Ici, on peut voir que l’artiste est à la recherche d’une nouvelle expression artistique.

La femme en bleu

Peinte de mémoire pendant son séjour à Madrid, la femme en bleu est une toile réalisée en avril 1901. Elle représente une courtisane parisienne à l’allure artificielle. Son visage lourdement fardé répond à la démesure de sa toilette. Ce portrait a été présenté par Picasso à l’exposition nationale des beaux-arts de Madrid et a reçu la mention honorable. Après l’évènement, l’œuvre a été jetée aux oubliettes par le peintre avant d’être retrouvée 5 ans plus tard.

La danse

Dans l’espoir d’un nouvel âge d’or, Picasso rejoint Diaghilev et Massine à Monte-Carlo pour une saison farniente et ballet. Toutefois, tout ne se passe pas comme prévu. L’État désastreux de sa relation avec Olga ajouté à la nouvelle de la mort de son ami Raymond Picot plonge Picasso dans un état de mélancolie et de frustration. Raymond Picot était le mari de Germaine Gargallo, la même femme pour laquelle Carlos Casagema, un autre ami de Picasso, s’était suicidé.

Sur le tableau, l’artiste dessine ses deux amis, proches de lui dans une sorte de danse lugubre avec Germaine. Celle-ci est au milieu avec les bras écartés comme pour dire « ’ aimer, c’est accepter d’être crucifié. ». Ainsi, sur ce tableau, Picasso transmet tous les sentiments qui l’animent avec une violence rarement égalée dans ses coups de pinceau.

Pierreuses au bar


La pierreuse au bar est un tableau réalisé par l’artiste en 1902 dans la ville de Barcelone. Le titre de pierreuse représente des femmes prostituées de rue. Sur le tableau, l’artiste dessine deux de ces femmes assises au bar, les épaules découvertes. Au premier regard, on voit leurs dos dénudés et leurs belles chevelures soignées. Au centre de la composition, le décor met en avant un verre vide.

Les dos nus et les représentations osées des corps de femmes droites renvoient une sensation d’érotisme digne de l’art de Gauguin. Cette œuvre a directement été achetée à l’artiste par Gertrude et Leo Stein. Elle est restée dans la collection privée de Gertrude jusqu’en en 1935 avant d’entrer dans la collection Christie’s New York puis d’atterrir au Museum of Art d’Hiroshima en 1978.

La buveuse d’absinthe

Top 23 des tableaux de Picasso Art
La buveuse d’Absinthe

Ce tableau a été peint par l’artiste alors qu’il n’avait que 22 ans. Le thème abordé ici est celui de l’isolement, de la solitude et de la vacuité dans un café. À l’époque, il n’était pas nouveau puisque plusieurs artistes l’avaient déjà évoqué dans leurs œuvres notamment Degas et de Toulouse-Lautrec. Ce qui fait la particularité du tableau de Picasso, c’est le sens de drame qu’il y insère.

Une femme solitaire assise à une table dans un café. Derrière elle, à l’arrière-plan, on peut sentir ce sentiment d’inconfort créé par le mur rouge d’une propreté douteuse. Tout le décor de la toile a tourné autour de la planéité du ton bleuâtre. Quant à la couleur des murs, elle dessine aisément le désespoir de la femme esseulée. Sa main droite qui tient son coup est également l’expression de la lutte intérieure qu’elle mène sur le moment.

La chambre bleue

Cette œuvre a été réalisée après la première exposition personnelle de Picasso à la galerie Vollard. Ce tableau est l’une des premières figures de la période bleue. Toutefois, il faut avouer qu’il s’est fortement inspiré des travaux de Degas et d’Henri de Toulouse-Lautrec. L’artiste fait usage de plusieurs variations de bleu.

Femmes à leur toilette


réalisée lors de l’hiver 1937-1938, ce collage monumental traite du thème de la coiffure. Sur le tableau, Picasso dessine trois femmes. Il s’agit en réalité des compagnes qui ont défilé dans sa vie. D’ailleurs même, ceux qui ont l’œil fin peuvent remarquer les visages de Marie-Thérèse WalterOlga Picasso et Dora maar. Dans ce tableau, Picasso rattrape quelques petites techniques qu’il s’était refusé d’utiliser dans Guernica. Par exemple, ici, il se sert d’une multitude de papiers découpés au motif varié. Ce procédé est d’ailleurs issu du style cubiste.

La fillette à la corbeille fleurie

C’est le premier tableau que Gertrude Stein a acheté directement chez Picasso. À l’époque, elle ne trouvait pas la forme des jambes si géniale. L’artiste lui proposa alors de couper la toile. Elle refusa et conserva l’œuvre telle quelle. La toile est la représentation d’une jeune adolescente fleuriste qui pour survivre, n’hésitait pas aussi à se prostituer. Elle a l’habitude de poser pour des artistes divers tels que van Drongen et Modigliani. Sa lourde chevelure et sa beauté rare en font un modèle de qualité. La fillette à la corbeille fleurie a été vendue à 115 millions de dollars le 8 mai 2018 lors d’une vente aux enchères organisées par Christie’s à New York.

Un vieux juif avec un garçon

Nul ne saurait dire la nature des personnages que représente cette œuvre : un vieillard aveugle avec un garçon ou un vieux juif avec un garçon. Dans tous les cas, il y a du plaisir à observer ces deux personnages qui s’efforcent d’êtres ensemble. Les deux s’accrochent l’un à l’autre avec un don d’amour entre eux. Le dessin est réalisé avec un fond neutre.

Jeune femme au miroir

Ce tableau est la représentation de Marie-Thérèse, la maitresse de Pablo Picasso. Sur la toile, elle a un profil lavande rose et lisse sur fond blanc. Ses lèvres sont peintes avec du rouge tandis que ses paupières sont soulignées avec du vert de paupière. Le profil de la jeune femme se dédouble dans un portrait de face. La peinture représente comme le jour et la nuit de la jeune femme pleine de vitalité et d’innocence.

Certaines critiques soulignent cependant que le thème traditionnel de la vanité est également utilisé dans ce tableau. Sur la droite, on peut voir la jeune femme réfléchir et son reflet comme la projection de son âme soumise à un profond combat intérieur comme si elle essayait d’unir ses différents moi.

La belle Hollandaise

Cette œuvre a été réalité 1905 pendant les vacances du peintre dans la ville d’Alkmaar aux pays bas. On ne saurait décrire la vie du modèle avec exactitude. Beaucoup disent qu’il s’agit de la fille du propriétaire de la pension dans laquelle Pablo Picasso avait posé ses bagages. On peut quand même dire sans se tromper que le peintre a porté son choix sur cette jeune fille à cause de son corps bien sculpté par mère Nature. En effet, plusieurs jeunes filles de l’époque travaillaient dans des fermes laitières en ayant sur elle des costumes et des vêtements traditionnels, exactement comme ceux du modèle. Leur teint a quelque chose de subliminal.

Violon

Réalisé en 1912, ce tableau a été peint par l’artiste lorsqu’il travaillait à la Sorgue. Il a peint pendant cette période une série d’œuvres représentant des instruments de musique. C’est à partir de ce tableau que Pablo Picasso passe du cubisme simple au cubisme synthétique.

Trois musiciens

Top 23 des tableaux de Picasso Art
Trois musiciens. Philadelphia Museum of Art, États-Unis

Trois musiciens est le dernier tableau réalisé par l’artiste avec la technique du cubisme synthétique. Il a été peint à fontainebleau pendant l’été 1921. Ce tableau est un prélude au « trois femmes aux sources » qui fut une grande réussite de la période néoclassique débutée depuis 1917.

Sur « les trois musiciens », on peut voir à gauche un pierrot jouer de la clarinette. Au centre il y a un arlequin qui gratte de la guitare alors qu’à droite, un moine tient en main des partitions qu’il chante.

Les meilleurs tableaux de Picasso : en résumé

Si des peintres existaient avant Pablo Picasso, il faut avouer qu’il a totalement révolutionné l’univers artistique. Ses réalisations ont d’ailleurs posé les jalons de l’art contemporain. Longtemps après sa mort, ses œuvres continuent d’être disputées dans les plus grandes galeries du monde. C’est sans nul doute, le meilleur peintre que le monde ait jamais porté. Les grandes écoles d’art et les peintres de l’époque contemporaines continuent de s’inspirer de ses créatures exceptionnelles.

Et vous, quel est le meilleur tableau du peintre selon vous ? Dites le nous en commentaire.

Livraison gratuite

dès 50 euros d'achats*

Service client réactif et Français 🇫🇷

6/7j via mail

Livraison internationale

Livraison partout dans le monde

100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir des promos exclusives et des offres spéciales.